L'artisanat

LES PLATEAUX LAQUES DE JOSTOVO

L’histoire de la laque russe est longue et complexe. Elle a traversé de longues périodes d’envolée et de déclin, de grande popularité et d’oubli.

L’apparition et l’essor de l’artisanat de Jostovo sont liés à la naissance des miniatures laquées sur papier mâché dans le village de Danilkovo, proche de Fedoskino, Ostachkovo et Jostovo, villages proches de Moscou.

La manufacture P.I Korobov joue un role determinant dans l’histoire des arts appliqués et décoratifs russes. Cet ingénieux marchand avait eu l’idée de fabriquer des visières laquées pour les casquettes des militaires. En 1798, il crée un atelier dans sa propriété de Danilkovo. En 1817, c’est P.V Loukoutine qui lui succède à la tête de la fabrique ; il apporta la consécration à cette activité en obtenant le droit en 1828 d’estampiller ses objets laqués aux armes de la cour impériale de Russie.

Les ateliers de la famille Vichniakov ont une grande importance dans l’évolution et le développement de la décoration des plateaux laqués en métal.

 En 1807, P.N Vichniakov crée le premier atelier dont la direction est ensuite confié à son frère. En 1815, Egor Vichniakov monte la fabrique de laque sur papier mâché et métal dans le village d’Ostachkovo, à deux kilomètres de Jostovo et en 1825 ce sera la tour d’O.P Vichniakov dont le nom est étroitement lié à la notoriété de cet artisanat. Ces ateliers n’étaient cependant pas les seuls et les archives de la décennie 1840-1850 signalent l’existence de douze ateliers se consacrant à cette activité.

Eblouissant exemple d’exploitation de la technique de la laque sur un support métallique, la production de plateaux devient progressivement au cours du XIXe siècle une véritable profession à laquelle se consacrent les habitant de nombreux villages du district de la Trinité (gouvernement de Moscou). Le rôle prépondérant du village de Jostovo finit par imposer son nom à l’ensemble de l’activité.

Jostovo est devenu aujourd’hui le symbole d’un artisanat populaire unique en son genre. C’est ici que depuis plus d’un siècle et demi de nombreux habitants ont développé leur propre style et sont parvenus grâce à leur talent, à métamorphoser un banal objet utilitaire en une véritable œuvre d’art ornée de fleurs de jardin ou des champs, assemblées en bouquet ou essaimées sur fond noir, rouge ou bleu, éveillant en chacun de nous un sentiment de joie devant la beauté et la poésie de ces compositions qui ont values aux artistes de Jostovo leur réputation internationale.

 

Infos : contact@kadouchka.com

Tous droits réservés © www.kadouchka.com 1997-2013